Close
Mouss Diouf, ses filles balancent sur Sandrine Diouf

Mouss Diouf, ses filles balancent sur Sandrine Diouf

Les filles de Mouss Diouf, Tessa et Selena, brisent le silence dans les colonnes de « Gala », occasion de dénoncer leur belle-mère, Sandrine Diouf.

« C’est difficile de cicatriser des plaies qu’on ne cesse de rouvrir. Sandrine a sorti dernièrement un livre qui remue bien trop de mauvaises choses… », explique Tessa, en référence au livre de Sandrine Diouf « Au-delà de la vie » paru chez Michel « Lafon », où elle est question des dernières années de l’acteur, victime d’un AVC il y a deux ans.

« J’avoue être très en colère et je crains que ça ne passe pas. Ça va trop loin ! Si on souhaite la notoriété, on la gagne par soi-même, on ne la vit pas par procuration. J’ai le mauvais pressentiment que Sandrine a besoin d’exister publiquement », lance ensuite Selena Diouf.

« Nous sommes des gens simples et nous avons été élevées dans la pudeur », a-t-elle affirmé. « Un sentiment de révolte m’envahit. Le deuil nous a imposé le silence, mais il y a des choses qu’on ne peut plus laisser passer », ajoute la jeune femme qui reproche à Sandrine Diouf d’avoir uni sa destinée à celle de Mouss Diouf alors que celui-ci était dans « un état végétatif ».

« Lorsqu’on apprend par un infirmier que papa s’est marié dans un état végétatif alors même qu’il avait toujours préféré vivre en union libre, on s’interroge », dit-elle.

« Lorsqu’on découvre qu’un reportage le montrant tuyauté, diminué, va être diffusé sur une chaîne de télévision, on est choquées. Parce qu’on sait bien que notre père, extrêmement pudique, n’aurait jamais donné son accord », ont par ailleurs fait savoir Tessa et Selena.





Laisser un commentaire

Close