Close
Mireille Mathieu en veut encore à Yann Barthès

Mireille Mathieu en veut encore à Yann Barthès

Mireille Mathieu avoue une nouvelle fois avoir été blessée par Yann Barthès qui avait relayé en 2012 dans ‘Le Petit Journal’, ses déclarations à la télévision russe.

La française est supposée avoir tourné le dos aux filles des « Pussy Riot», qualifiée d’ ‘inconscientes’, après avoir chanté une prière anti-Poutine dans une église.

Peu de temps après cet épisode, la chanteuse avait qualifié Yann Barthès de « malhonnête ».

«C’est une fâcheuse polémique, car des journalistes malhonnêtes ont escamoté une partie de mes propos. Je les ai assigné en justice car j’ai été blessée, tout le monde doit savoir qu’en tant que chanteuse et chrétienne, je demandais au contraire la plus grande clémence pour ces filles (Pussy Riot) », confiait-elle.

Mireille Mathieu expliquait par ailleurs ne pas être une intime de Vladimir Poutine. « Je ne suis pas une intime, mais c’est le représentant du peuple russe, qui m’apprécie. Il vient depuis longtemps à mes concerts, et rien de plus », disait-elle.

En entretien cette semaine avec ‘Télé-Star’, à l’occasion de la sortie d’un album best-of, Mireille Mathieu regrette ce montage dans l’émission de Yann  Barthès.

‘On peut dire du mal de moi, je le prendrai avec humour. Mais il ne faut pas déformer mes propos. Le montage du Petit Journal, par exemple, dans lequel je m’exprime sur les Pussy Riots, était mensonger. Et ça m’a blessée. Je n’ai pas critiqué le combat de ces femmes mais l’endroit dans lequel elles s’étaient dénudées’, a-t-elle indiqué.





Laisser un commentaire

Close