Close
Michèle Torr, « l’amputation »

Michèle Torr, « l’amputation »

Des ennuis de santé de Michèle Torr, il en est question dans « France Dimanche », qui évoque en sa Une une « amputation ».

Et naturellement, on pensait que la chanteuse avait été « amputée » du « pied gauche », suite à une complication de son opération cardiaque.

Mais son opération pratiquée en juillet dernier semble s’être bien passée. L’amputation à laquelle il est fait référence est celle de son mari, Jean-Pierre Murzilli.

Il a été amputé de la jambe gauche en juillet dernier. Il était était déjà très handicapé ces derniers mois.

Par ailleurs, ce n’est la première fois que la chanteuse est confrontée aux ennuis de santé. L’an dernier, elle avait déjà été victime d’un AVC, dans les coulisses du Zenith de Lille, alors qu’elle faisait face à son public avec la tournée Age tendre.
Michèle Torr avait perdu ses facultés mentales.

« D’un coup, tout a été effacé de sa mémoire comme dans un disque dur. Un véritable choc pour ceux qui entourait la chanteuse », rapportait à l’époque l’époque Ici Paris.

Michèle Torr était totalement désorientée et « ne parvenait pas à répondre à aucune question ».
Michèle Torr ne se souvenait ni de son prénom ni des raisons de sa présence dans le nord.
il s’agit des premiers signes d’un AVC.

«J’ai fait un petit accident vasculaire. (…) J’ai fait effectivement ce qu’on appelle un ictus amnésique. Je n’ai pas perdu connaissance, mais conscience. Pendant quelques heures, je ne savais plus ce qu’il se passait, ce que je disais, ce que je faisais. (…) Il y a un petit peu le choc, le traitement est assez fatiguant pour faire baisser cette tension qu’il faut surveiller de très près. Mais enfin je vais beaucoup mieux, je peux lire et je peux chanter. Je ne savais plus en quelle année on était, cela dit », avait-elle déclaré à l’époque.





Laisser un commentaire

Close