Close
Michel Sardou, handicap, espoir, trouble confidence sur son fils

Michel Sardou, handicap, espoir, trouble confidence sur son fils

Michel Sardou, qui se produit actuellement aux théâtre, s’est illustré par une inattendue confidence sur son fils Davy, où il est question d’handicap.

Le chanteur et acteur s’est longuement livré lors d’un entretien accordé au hors-série du magazine Le Point, où il lui est demandé si il a été inhibé par ses parents comédiens, et par son fils Davy, qui exerce le métier d’acteur depuis une dizaine d’années.
Michel Sardou ne se défile pas.

‘Je m’en fous. Et il faut que mon fils s’en foute. Par rapport à Davy, j’ai un avantage, mon père était populaire, mais il n’était pas une star. Il jouait dans des films de Pagnol ou dans Les Gendarmes, et moi, en arrivant avec mes chansons dures et engagés, je ne mettais pas en concurrence ou en comparaison avec lui », a-t-il confié, avant de reconnaitre que pour son fils, il n’est pas un cadeau.

‘Mais comme il est très bon, il n’aura pas à souffrir de l’arrivée de son père sur le marché ‘, glisse Michel Sardou, qui a fait un pas vers Brigitte Macron.

Il en en profite pour évoquer le handicap dont son fils est supposé souffrir.
‘Il a une gueule de mouflet. Il a 41 ans, mais comme on doit le distribuer dans un film ou dans un téléfilm, on lui file le rôle d’ado’.
Malgré cet handicap, son fils finira par percer. Pour s’en convaincre, Michel Sardou évoque l’exemple de Leonardo DiCaprio. ‘ Ca a marché quand même’, a-t-il rappelé.





Laisser un commentaire

Close