Close
Michel Sardou, euthanasie – Le cri de cœur de Nicolas Bedos (photo)

Michel Sardou, euthanasie – Le cri de cœur de Nicolas Bedos (photo)

Après avoir frôlé le pire l’an dernier, après avoir été immobilisé durant plusieurs mois, Michel Sardou avait envisagé le pire. Il n’avait pas exclu une euthanasie, une démarche partagée par Nicolas Bedos, qui s’illustre par un étonnant message sur Instagram. Une nouvelle croisade.

Le chanteur émérite s’était confié sur la fin de vie dans une émission de France 2, où il était question de sa chanson « Qui m’aime me tue ».

« J’ai connu ça, j’ai été proche de gens qui vivent ça », avait confié celui qui a pris une décision radicale, celle de refuser l’acharnement thérapeutique.

«Je remplis un papier où je marque : “Débranchez-moi”. Il faut que l’homme choisisse, ce n’est pas aux médecins de le faire », a fait savoir Michel Sardou.
Son combat est partagé par Nicolas Bedos, qui file le parfait amour avec Pauline.

« On en fait tant pour notre arrivée sur terre…et si peu pour notre sortie.
Tous ces biberons, ces psys, ces blogs, ces nounous, pour se barrer démunis, impuissants, souffreteux et meurtris, comme des me*des.
Nos derniers souvenirs sont précieux comme la vie qu’ils contiennent. La dernière page la qualité et le sens du livre », a-t-il lancé.
Parmi tous ces sujets/buzz à 2 balles qui mobilisent notre jeunesse par la pitié considérons mieux celui-ci. Nos adieux, c’est notre vie.
euthanasie.

View this post on Instagram

#mourirdansladignité #euthanasie 🖤

A post shared by Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) on

Laisser un commentaire

Close