Close
Michel Sardou, drame, descente aux enfers, il ouvre son coeur

Michel Sardou, drame, descente aux enfers, il ouvre son coeur

Connu pour son franc parler, Michel Sardou semblait avoir foi en l’avenir et affichait même parfois un réel optimiste. Mais ces derniers mois, ce ne serait la joie. La ‘flamme s’éteint’. Il confirme.

‘France Dimanche’ livre de bien tristes nouvelles du chanteur, occasion d’évoquer sa descente aux enfers. En plus de ses ennuis de santé, le chanteur ne semble pas avoir foi en l’avenir.

Et il le confirme comme au micro de RTL dans le cadre de l’émission d’Yves Calvi. Ses propos ont été repris par ‘France Dimanche’. Michel Sardou n’aime plus ce monde.

« Je hais ce siècle, je ne l’aime pas du tout. On n’a plus aucune liberté. Rappelez- vous dans les années 70-80, on fumait, on faisait l’amour, on roulait vite, on pouvait boire, le théâtre marchait, les affaires aussi’, rappelle l’acteur, qui sera ce soir l’invité de Laurent Delahousse sur France 2. ‘Maintenant, tout est réseau sociaux ridicules où des gens s’expriment parfois bien, mais très souvent ce sont des abrutis’, a-t-il lâché.

«Vous regardez la télé, ce ne sont que des débats. Que va dire le président de la république ? Huit émissions, une fois qu’il a parlé, qu’est ce qu’il a dit ? On répète ce qu’il vient de dire. Ils nous prennent pour des c*ns quoi. Les téléphones portables, je hais ça, les réseaux sociaux, n’en parlons pas, les gilets jaunes, les gilets rouges, les gilets verts, et les gilets bleus…Et m*rde ça ».

Laisser un commentaire

Close