Close
Michel Fugain « recadre » Jean Roucas

Michel Fugain « recadre » Jean Roucas

Michel Fugain prenait la défense de Jean Roucas, qui avait apporté son soutien au Front National, le parti de Marine Le Pen.

«On n’a aucune raison de lui interdire quoi que ce soit. Il a des idées. Il les défend. Que les gens considèrent qu’elles soient bonnes ou pas bonnes, c’est le problème des gens.
La question s’est posée il n’y a pas vraiment longtemps de savoir si c’est un parti d’extrême droite ou pas », confiait le chanteur, interrogé à ce sujet lors d’un entretien avec RMC avant d’ajouter : « Je rappelle volontiers que le parti nazi, ça voulait dire national-socialiste, d’accord ».
« Ça veut dire qu’il y avait le mot socialiste dedans. Donc, le FN un parti populiste, quoi. C’est là que ça se situe, c’est ni à droite ni à gauche », disait-il par ailleurs.
Suite aux réactions provoquées par ses propos, Michel Fugain a tenu à mettre les pendules à l’heure, assurant que son soutien à Jean Roucas qui a le droit d’avoir des opinions n’est aucunement synonyme d’un soutien au Front National.
« Je ne partage évidemment pas ses idées bien au contraire (et saurais lui dire en tête à tête si je le croise) », fait-il savoir. « Ceux qui me connaissent le savent bien et pour les autres, je les invite simplement à écouter 2 de mes chansons : le chiffon rouge et la bête immonde . Tout y est dit », a rappelé Michel Fugain. « J’estime simplement que dans une démocratie chacun a le droit de penser ce qu’il veut sans qu’on le juge gratuitement ».





Laisser un commentaire

Close