Close
Michel Drucker, hyperthyroïdie, il évite l’amputation de la jambe droite

Michel Drucker, hyperthyroïdie, il évite l’amputation de la jambe droite

Dans son malheur, Michel Drucker a eu de la chance puisqu’il aurait pu être amputé d’une jambe suite à une infection dentaire, une bactérie dans la bouche détectée suite à des analyses.

« J’ai joué de malchance », reconnait l’animateur de Vivement Dimanche sur France 2 lors d’un entretien accordé au Parisien, où il se décrit comme un miraculé après avoir opéré du cœur. Une opération de sept heure a été pratiquée.

Mais il avait d’abord été opéré d’une hyperthyroïdie, qui le dérèglement de la
glande thyroïde.

« Mais cet été, en Provence, j’étais très fatigué, j’avais de la fièvre tous les jours. Ça m’inquiétait », a-t-il confié. La décision a été prise par ses médecins à l’hôpital de Georges-Pompidou de le faire rentrer d’urgence.

« Dans les bilans sanguins, on a tout de suite vu qu’il y avait un foyer infectieux, provenant de la bouche à la suite d’un soin dentaire. La bactérie, apparemment pas trop méchante, a infecté le cœur et provoqué une septicémie », poursuit Michel Drucker, précisant que ce germe a touché la valve mitrale, mais aussi la rate et le rein.

« Pendant un mois, j’ai été mis sous perfusion avec un antibiotique de choc. Une période que j’ai gardée secrète.
Et puis, il y a eu l’opération, le 26 septembre… Malheureusement, cette bactérie a touché aussi l’artère de la jambe droite, qu’on aurait pu amputer. On a réussi à la déboucher, mais la valve était toujours infectée ».

Laisser un commentaire

Close