Close
Michel Drucker, gangrène gazeuse, précision sur cette grave complication

Michel Drucker, gangrène gazeuse, précision sur cette grave complication

Opéré une seconde fois après son triple pontage coronarien, qui a failli lui coûter la vie en septembre dernier, Michel Drucker a donné des sueurs froides à ses proches dont son épouse et aux médecins. Une gangrène gazeuse a été crainte.

Il s’agit selon un média spécialisé d’une infection « microbienne essentiellement provoquée par une bactérie anaérobie, le Clostridium perfringens ».

L’infection peut apparaître à « la suite de certains types de chirurgie ou de blessures ». L’animateur de Vivement Dimanche aurait été placé en soins intensifs.
Cette gangrène est évoquée par le magazine « Ici Paris », qui inquiète sur son état.

« Personne n’aurait imaginé qu’il y aurait des complications aussi graves », précise l’hebdomadaire, qui croit savoir que sa cicatrice consécutive à une première opération subie en septembre dernier se serait « infectée dangereusement ».
Les explications d’un médecins ont été recueillies.

« 1 à 3 % des patients opérés subissent une infection bactérienne grave. Cela va de la gangrène gazeuse au tétanos, des affections qui peuvent conduire à des incapacités à long terme, à une affection chronique de la plaie ou de l’os, voire dans quelques cas, au décès », précise-t-il.
Dans le cadre de Michel Drucker, âgé de 78 ans, c’est très préoccupant ».

Laisser un commentaire

Close