Close
Michel Cymes « sidéré », sa salve contre Olivier Duhamel accusé d’abus

Michel Cymes « sidéré », sa salve contre Olivier Duhamel accusé d’abus

En confidence avec BFM TV, dans le cadre de l’émission d’Apolline de Malherbe, Michel Cymes a tenu à remercier Camille Kouchner, qui a dénoncé les supposés abus de son beau-père, Olivier Duhamel, sur son frère jumeau qu’elle prénomme Victor.

Ces faits remontant aux années 80 ont été relatés dans « La familia grande ».
Il se dit sidéré par ces révélations de l’universitaire de 45 ans.

En sa qualité de parrain de l’association Enfance majuscule venant en aide aux enfants maltraités, l’animateur et médecin est engagé contre les « violences sexuelles sur les enfants. Il est terrifié par les chiffres de ces violences, particulièrement au sein de la famille, un sujet qui demeure tabou.

« Je suis père de famille, je ne comprends pas comment c’est possible. C’est un truc qui me dépasse ! », a lancé Michel Cymes, qui a tenu à remercier Camille Kouchner pour avoir brisé l’omerta « auprès d’un politologue qui a pignon sur rue, qui est un des membres influents de Sciences Po ».

L’animateur star de France 2 déplore que des gens aient gardé le secret après avoir eu vent de l’affaire.
« Mais merci Camille Kouchner ! Merci à elle, parce qu’on ne peut pas aujourd’hui imaginer que si vous êtes au courant de faits aussi graves autour de vous, y compris avec des proches ou avec des amis, vous vous taisiez », a lancé Michel Cymes, espérant que la démarche de la fille de Bernard Kouchner serve d’exemple pour confondre les « prédateurs ».

« Je pense que Camille Kouchner a permis de dénoncer, si les faits sont avérés, un prédateur, aussi célèbre soit-il, et surtout, je trouve que c’est une bonne façon pour dire à tous ceux qui le font, qui pensent qu’ils s’ont protégés parce qu’ils sont célèbres ou parce qu’ils ont des réseaux, que ça peut leur retomber dessus à tout moment ».

Laisser un commentaire

Close