Close
Michael Jakson

Michael Jakson

Michael Joseph Jackson voit le jour le 29 août 1958 à Gary dans l’Indiana aux U.S.A.

Sa mère Katherine est employée dans un magasin et son père Joseph est mineur et également musicien, dans un groupe appelé The Falcons. Michael baigne au sein d’une famille nombreuse avec cinq frères : Tito, Jackie, Marlon, Jermain et Randy et trois sœurs : Maureen, Janet et La Toya.

Dès l’âge de 4 ans, Michael devient rapidement le chanteur principal du groupe Jackson 5 dont il est le membre fondateur en 1962 et il se propulse au devant de la scène. De plus, cette formation participe à de multiples concours et remporte tous les prix. En 1968, le groupe se fait remarquer par Boby Taylor et il passe une audition pour travailler avec Motown Records, première maison de disque de musique noire américaine. Par ailleurs, Diana Ross présente les Jackson 5 au public américain.

De 1969 à 1971, les Jackson 5 signent avec Motown Records et sortent avec succès « I Want You Back », « ABC », « The Love You Save », « I’ll Be There » et “Never Can Say Goodbye”. Les charts explosent, les disques d’or s’enchaînent et en neuf mois, dix millions d’exemplaires se vendent dans le monde. Par ailleurs, Michael attire tout particulièrement l’attention des producteurs qui décident de le lancer dans une carrière solo. Le premier solo de Michael est une ballade, « Got To Be There », qui se place numéro un aux U.S.A et en Angleterre. En 1972, une version revisitée de « Rockin’ Robin » atteint la place de numéro deux aux U.S.A. alors que le film « Ben » grimpe dans les charts plus tard dans l’année. Au milieu des années 70, les ventes des Jackson 5 dégringolent tandis que la carrière de Michael prend de l’essor. En 1976, les Jackson 5 quitte Motown Records et rejoint CBS Records pour renaître en The Jackson. En même temps, le groupe remporte de nouveau un véritable succès dans les charts en U.S.A. avec un premier album qui fonctionne bien mais le succès retombe aussi vite. Mais avec l’aide de Michael qui démarche auprès de la maison de disques, la formation s’investit à fond dans son nouvel album, « Destiny ». Finalement, ce nouvel opus marque la consécration du nouveau groupe. En même temps, Michael continue sa carrière solo et réalise une belle performance dans « The Wizz » en collaborant sur la bande son avec Quincy Jones qu’il rencontre grâce à ce film. En outre, ce film est une version revisitée du film « Le Magicien D’Oz ». En 1979, Stevie Wonder, Paul Mc Cartney et Quincy Jones participent au premier album solo de Michael Jackson, « Off The Wall ». Cet opus étonnant arrive numéro un dans les indices américains et anglais avec « Rock With You » et « Don’t Stop Still You Get Enough » pour lequel Michael gagne un Grammy Award. C’est à ce moment là que Motown Records relance ses anciens enregistrements de « One Day In Your Life » qui arrivent numéro un dans les charts anglais. En définitive, Michael continue à chanter et à monter sur scène avec ses frères après ses succès solo. En 1982, le deuxième album solo de Michael, « Thriller », arrive dans les bacs. Ce nouvel opus se compose d’une multitude de hits en puissance dont chacun s’accompagne d’un clip musical. Une nouvelle fois, Quincy Jones participe à la production de cet album qui devient le plus vendu au monde et qui reste 37 semaines consécutives à la première place de Billboard. De plus, avec plus de quarante millions de copies vendues, le clip est récompensé par un Grammy. Par la suite, un film promotionnel arrive, « The Making Of Thriller » fait exploser les ventes. Finalement, « Thriller » consacre Michael avec sept grammies. En 1985, Michael commence une aventure humanitaire en co-signant pour la fondation U.S.A. for Africa la chanson « We Are The World », un hymne international au ralliement des peuples pour les plus déshérités. Puis, il achète l’ATV Music Compagny qui contrôle les droits des chansons de John lennon et de Paul Mc Cartney du temps où ils forment le groupe les Beatles. En 1987, l’album « Bad » sort et il s’accompagne d’une tournée mondiale titanesque. Grâce à « I Just Can’t Stop Loving You », « The Way You Make Me Feel » et « Man In The Mirror », ce nouvel opus se vend à plus de 25 millions d’exemplaires ce qui représente la deuxième meilleure vente de tous les temps pour un artiste solo. En 1991, « Dangerous » arrive dans les bacs et il s’écoule à plus de 23 millions d’exemplaires. Cet opus est co-produit en partie par Ted Riley et il abrite des tubes comme “Black Or White” qui reste pas moins de sept semaines numéro un dans les charts aux U.S.A., “Remember The Time” et “Heal The World”. En 1993, Michael se lance dans le Dangerous Tour. En 1994, il épouse en secret en République Dominicaine, Lisa Marie Presley, fille d’Elvis.

Par la suite, il participe à une émission animée par Diane Sawyer sur une chaîne américaine pour s’expliquer sur la véracité de ce mariage. En 1995, Michael revient avec un double album “History: Past, Present And Future, Book I” avec les hits “Scream”, en duo avec sa sœur Janet, « Earth Song » et « Stranger In Moscow ». Finalement, ces disques contiennent ses meilleures chansons et ses textes les plus raffinés. En 1997, un nouvel album de Michael Jackson voit le jour, « Blood On The Dance Floor: History In The Mix ». Ce nouvel opus comprend cinq nouveaux titres et huit remixes d’History. De plus, il contient la musique du projet de film, « Ghosts ». En 2001, Michael sort « Invincible » et « Number Ones » en 2003. En résumé, sa musique, ses clips et ses chorégraphies très élaborés contribuent largement à son succès. Michael Jackson assure parfaitement son statut de « King Of The Pop ». En outre, la superstar devient de plus en plus isolée, secrète et fait l’objet de toutes les controverses.

1 comment

  1. Bravo!!! Enfin 1 résumé simple et clair sans trop d’ commentaires. Peut-être que c’est fait de cette façon pour les autres artistes de ce site et que ce serait trop chiant de taper, une fois de plus, seulement sur Lui!? Mais continuesz comme ça.

Laisser un commentaire

Close