Close
Meghan Markle s’est mise volontairement en retrait pour laisser briller Kate Middelton

Meghan Markle s’est mise volontairement en retrait pour laisser briller Kate Middelton

Pour laisser briller Kate Middelton lors du baptême de son fils, le petit Louis, organisé au début de la semaine, Meghan Markle s’est volontairement mise en retrait.

C’est ce que rapporte le magazine Voici, qui consacre cette semaine un article à leur relation.
Dans un premier temps, l’hebdomadaire people rappelle que la duchesse de Cambridge a repris ses activités, après s’être faite discrète depuis le mariage du prince Harry et Meghan Markle.

« Pas question de se laisser voler la vedette. Kate n’avait rien laissé au hasard et portait une robe crème Alexander McQueen, assortie à la tenue du petit Louis », rapporte la publication.

Et de confirmer ensuite que l’épouse du prince Harry, s’est quant à elle « volontairement tenue un peu à l’écart, se contentant de sourire en toute discrétion ».

« Le fair play britannique », commente la publication.

Par ailleurs, en visite officielle en Irlande avec le prince Harry, Meghan Markle a fait parler d’elle après une petite bourde.

L’épouse du prince Harry aurait émis une opinion politique comme le rapporte Catherine Noone, une sénatrice irlandaise, qui ne s’est d’ailleurs pas privée de balancer.

Si leur échange demeurait jusqu’alors privé, l’intéressée n’a pas hésité à en révéler la teneur sur les réseaux sociaux.

« C’est un plaisir de rencontrer le prince Harry et la duchesse de Sussex à la résidence des ambassadeurs britanniques ce soir », a-t-elle écrit sur Facebook.

« La duchesse et moi avons échangé à propos des récents résultats du référendum – elle l’a regardé avec intérêt et était heureuse de découvrir le résultat. », explique ensuite la politicienne.

Elle fait référence à un référendum portant sur la possibilité offerte pour les femmes irlandaises d’avoir recours à l’avortement.

Ces dernières années, ce pays très catholique a été hostile à ce droit.

Comme le média britannique le rappelle, aucun membre de la famille n’est supposé s’exprimer sur des questions d’ordre politique.
Ils n’ont même pas le droit de vote.





Laisser un commentaire

Close