Close
Meghan Markle, « impitoyable » et « calculatrice »

Meghan Markle, « impitoyable » et « calculatrice »

Dans son livre “Meghan : A Holly­wood Prin­cess”, Andrew Morton, le biographe de Lady Di, a dressé un portrait peu élogieux de Meghan Markle, quelques semaines avant son mariage avec le prince Harry.

La fiancée du prince Harry serait une femme « impitoyable » et « calculatrice », qui ne reculerait devant rien pour parvenir à ses fins.

Elle est supposée avoir utilisé Trevor Engelson, son ex mari producteur pour connaître le succès.

«Il n’était pas le seul à subir la froi­deur de Meghan. Ses amis à Los Angeles avaient aussi remarqué un chan­ge­ment alors qu’elle était en pleine ascen­sion », poursuit le journaliste.

Et d’ajouter : «Elle faisait du tri dans sa vie, forgeait de nouvelles amitiés avec ceux qui pouvaient trans­for­mer sa carrière ».

Voici avait aussi balancé sur la future épouse du prince Harry, qui ne serait pas appréciée par la reine Elizabeth.

Et elle lui préférerait largement Kate Middleton croit savoir le magazine Voici, qui a analysé le consentement écrit de la reine au mariage de son petit fils avec l’ex actrice de 36 ans.

L’hebdomadaire people fait en effet remarquer que la reine a officiellement consenti au mariage par écrit, en évoquant « son petit-fils adoré » mais qu’elle n’a cependant pas eu un mot de compliment pour sa future petite-fille.

Dans la lettre précédant le mariage du prince William, deuxième dans l’ordre de succession à la couronne britannique, elle avait pourtant évoqué « notre loyale et appréciée Kate Middleton ».

Mais cela n’empêchera évidemment pas leur mariage, prévu en mai prochain, de se dérouler.





Laisser un commentaire

Close