Close
Meghan Markle et Prince Harry, troubles de l’anxiété, cet appel manqué du Palais qu’ils ne se pardonnent pas

Meghan Markle et Prince Harry, troubles de l’anxiété, cet appel manqué du Palais qu’ils ne se pardonnent pas

Malgré son influence sur le prince Harry, Meghan Markle serait incapable de calmer son anxiété, inquiet pour sa grand-mère, la reine Elizabeth.

Sa crainte serait de refaire le même faux-pas qu’avec le prince Philip.
Le second fils du prince Charles est une boule émotive depuis qu’il a appris que sa grand-mère a été hospitalisée dans le plus grand secret.

Il s’est précipité sur son iPhone, qu’il a mis en mode « fort » par crainte de rater les appels du Palais.

«Harry, comme William, était assez choqué à l’idée que la reine soit à l’hôpital », confié à New Idea une source proche. Il attendait avec impatience qu’on lui dise s’il devrait sauter dans un avion pour rentrer chez lui et aller la voir ».

Le mari de Meghan Markle aurait été rassuré.

« On lui a assuré qu’elle se repose et se remet bien, et il n’y a pas un besoin urgent de se rendre à Londres », poursuit cette source qui se confie sous le sceau de l’anonymat.

Les assistants royaux voulaient surtout éviter « d’augmenter le niveau de stress à la maison ».

D’après le magazine australien, le prince Harry ne se pardonne pas l’appel marqué annonçant la disparition de son grand-père, le prince Philip.

«L’ambassade du Royaume-Uni a dû demander à la police de Santa Barbara de le réveiller au milieu de la nuit parce qu’il ne répondait pas à son téléphone », a déclaré une source. « Harry tient à ce que rien de tel ne se reproduise ».

Laisser un commentaire

Close