Close
Meghan Markle et Prince Harry, encore un test ADN, cette revendication cruelle qui menace Archie (photo)

Meghan Markle et Prince Harry, encore un test ADN, cette revendication cruelle qui menace Archie (photo)

Le prince Harry et Meghan Markle pensaient être épargnés après la venue au monde de leur petit Archie, mais à leur grand regret, il n’en serait rien. Une action en justice leur tombe dessus.

D’après Woman’s Day, le duc et la duchesse de Sussex seraient au prises avec de grosses difficultés en ce moment. Une procédure menacerait le statut « royal » du petit Archie.

meghan-markle-et-prince-harry-encore-un-test-adn-evendication-cruelle

Le magazine australien affirme que l’amant de la princesse Diana, l’ancien vétéran de l’armée britannique James Hewitt, est le vrai père du Harry. Et après avoir fait montre de discrétion durant plusieurs années, il aurait refait surface à la mi-mai suite à la naissance du petit Archie. Il voudrait être reconnu comme son grand-père dans l’espoir d’avoir un droit de visite
Et cette perspective angoisserait non seulement le prince Harry, mais aussi Meghan Markle.

Voici avait avait déjà eu l’occasion de démentir la rumeur affirmant que James Hewitt était le père biologique du prince Harry.

«Et que James Hewitt l’entretient l’air de rien. Mais selon tous les témoignages, il aurait rencontré Diana l’été 1986, soit deux ans après la naissance de Harry. Alors ce qui fait parler, c’est surtout la couleur des cheveux. Mais dans la famille de Diana, il y a autant de roux que de saucisses de Francfort», précisait la publication.

Laisser un commentaire

Close