Close
Meghan Markle embarrasse Prince Harry, malaise après une lettre de lobbying, le Palais sous le choc

Meghan Markle embarrasse Prince Harry, malaise après une lettre de lobbying, le Palais sous le choc

Meghan Markle a toujours été très engagés en politique, et son mariage avec le prince Harry, et son entrée dans la famille royale n’a rien changé. Une lettre de lobbying met tout le Palais dans l’embarras.

La duchesse de Sussex a en effet adressé une lettre à la présidente du Congrès, la Démocrate Nancy Pelosi et au chef de la majorité sénatrice Chuck Schumer, demandant le vote d’une loi sur le congé familial payé pour les classes populaire.

Et la lettre a été signée avec son titre, celui de Duchesse du Sussex, mettant ainsi dans l’embarras non seulement son mari, mais aussi la famille royale.
La maman d’Archie et Lilibet met ainsi en avant son statut de duchesse, alors qu’elle aurait sans doute pu se contenter de signer de son propre nom.
Cette initiative aurait été crainte par la Reine, au moment où des Républicains dont Lisa McClain, ont demandé à la souveraine de lui retirer son titre.
Robert Jobson, un observateur avisé de la famille royale, estime que la souveraine était au courant de ses « opinions et ambitions politiques », ce qui pourrait devenir à terme « embarrassant » pour la monarchie.

Si cette lettre peut sembler controversée, Meghan Markle aurait parfaitement le droit de faire pression sur les responsables car elle est citoyenne américaine.

«C’est ce que la reine craignait car elle est maintenant libre de dire ce qu’elle veut », explique-t-il.
Et de préciser que si le prince Harry devait de s’illustrer par ce genre d’initiative, les choses auraient été différentes, «parce qu’il est prince du Royaume Uni ».

Laisser un commentaire

Close