Close
Matthieu Delormeau dénonce le racisme social dont il a été victime dans TPMP

Matthieu Delormeau dénonce le racisme social dont il a été victime dans TPMP

Après avoir été recalé par l’attaché de presse d’une salle de sport chic à Paris, Matthieu Delormeau, chroniqueur de TPMP sur C8, s’est dit être victime de « racisme social ».

« J’appelle la salle de sport assez chic à Paris (…) J’appelle et je demande le service presse, ils me disent ‘très bien ce monsieur s’appelle Laurent Guyot’. J’appelle et je lui dis ‘j’aimerais savoir si c’est possible de négocier avec vous une inscription. Je n’ai jamais parlé de gratuité (…) Il m’a dit ‘je vous passe mon assistante vous me faites perdre mon temps ».

« J’avais un témoin qui était à côté de moi (…) et il envoie un texto juste en mettant ‘dis donc t’as vu comment t’as parlé (…) qu’est-ce qui se passe ?’ et il a répondu ‘oui, mais c’est comme ça, je le déteste. Gratuit ou payant ce genre de personne ne mettra pas les pieds dans mon établissement ».

Choqué par cette dernière phrase, Matthieu Delormeau a mené son enquête.

« Je me suis renseigné et visiblement ce n’est pas de l’homophobie. C’est ce genre de personne ce n’est que les crétins un peu beaufs qui amusent les gens sur C8 ne vont pas dans les salles chics parisiennes. (…) C’est ce qu’on appelle du racisme social » a-t-il poursuivi.

« On a eu Laurent Guyot et c’est vrai que ses explications sont un peu bizarres (…) Il explique que dans cette salle de sport ils ont l’habitude d’avoir des personnes avec « plus de talent ». (…) C’est une sorte de discrimination » a ajouté le chroniqueur.

Cyril Hanouna met les pendules à l’heure.

« Il m’a dit la vérité. Il m’a dit : c’est un club privé. Il y en a plein que j’aime beaucoup dans l’émission, Matthieu Delormeau il se trouve que j’accroche pas avec lui et que j’avais pas envie de l’aider à s’inscrire' », dit-il.





Laisser un commentaire

Close