Close
Marlène Schiappa, agression sexuelle, sa mise en garde contre Pierre Ménès

Marlène Schiappa, agression sexuelle, sa mise en garde contre Pierre Ménès

Au micro de BFM TV, Marlène Schiappa a réagi aux accusations portées à l’encontre de Pierre Ménès, accusé dans le documentaire de Marie Portolano, Je ne suis pas une s*lope, diffusé sur Canal Plus, d’agression sexuelle.

Le journaliste sportif aurait soulevé la robe de sa collègue avant de lui empoigner les fesses sur le plateau du Canal Football Club. Les faits reprochés remonteraient à 2016.

Sur Twitter, le ministère de l’intérieur a rappelé la loi. Les agissements de Pierre Ménès dont le nom n’a pas été cité est une agression sexuelle punie par la loi.

«On a vu des gens commenter : « C’est un baiser », « C’est une blague » etc, dont il nous est apparu fondamental de rappeler la loi », a expliqué Marlène Schiappa, rappelant que les peines dans ce genre de cas peuvent aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

« Nous parlons de choses graves, ce n’est pas rigolo d’agresser sexuellement des gens, y compris sur leur lieu de travail, et ce n’est pas parce qu’on est en direct ou dans une émission de télévision que tout est permis », a-t-elle indiqué.

« Ce que je peux vous dire, « attraper les fesses » ou « embrasser de force », c’est une agression sexuelle, très clairement »

Laisser un commentaire

Close