Close
Marion Maréchal-Le Pen « la grande terreur » après le meurtre de son amie Daria Douguina

Marion Maréchal-Le Pen « la grande terreur » après le meurtre de son amie Daria Douguina

La disparition de l’amie de Marion Maréchal-Le Pen, Daria Douguina, la fille de l’idéologue d’extrême droite Alexandre Douguine, serait annonciatrice d’une très grosse purge de Poutine. Des effets jusqu’en France ? « La Grande Terreur », est évoqué .

L’ex-députée du R.N a rencontré cette jeune femme tuée à plusieurs reprises, rapportait Nicolas Tenzer, professeur à Science Po et spécialiste des questions internationales. De nombreuses photos circulent d’ailleurs sur les réseaux sociaux.

Alexandre Douguine, « a rencontré régulièrement des personnalités comme Marion Maréchal ou Jean-Marie Le Pen, ainsi qu’un certain nombre d’idéologues très proches de l’extrême droite », expliquait en outre ce spécialiste à FranceInfo.
Paris Match revient sur les circonstances de cet assassinat et se demande quel en serait l’instigateur ?

Les autorités russes ont ciblé deux jours après cet attentat l’Ukraine.
Une Ukrainienne de 43 ans, présentée comme une ancienne combattante du bataillon Azov, qui se serait ensuite enfuie en Estonie avec sa fille de 12 ans, en serait l’auteure. Cette allégation a été démentie par les autorités ukrainiennes.

«Beaucoup restent perplexes mais craignent que la tentative de supprimer cet acteur politique qui ne dérange personne en Russie ne soit le signe annonciateur, et le prétexte, d’un nouveau tour de vis du régime », indique la publication.
Ce propos est partagé par la journaliste d’opposition Julia Latynina sur sa page Twitter.

«Je ne sais pas qui a commis le meurtre de la fille d’Alexandre Douguine, un fasciste marginal mais éminent qui se déplaçait sans gardes du corps. Mais je crois que cela sera suivi par la Grande Terreur, comme après la tentative d’assassinat de Fanny Kaplan contre Lénine ou l’assassinat de Kirov. », a-t-elle indiqué.

Laisser un commentaire

Close