Close
Marion Cotillard, exorcisme, cérémonies chamaniques, un agent a failli ruiné son couple avec Guillaume Canet

Marion Cotillard, exorcisme, cérémonies chamaniques, un agent a failli ruiné son couple avec Guillaume Canet

Marion Cotillard aurait un autre homme dans sa vie, et pour sa carrière, il est plus important que Guillaume Canet, qui lui a pourtant offert de très beaux-rôles. Il s’agit d’un homme qui lui a permis de se lancer dans une carrière hollywoodienne. Mais il a failli son couple.

Et ça n’a pas été facile pour la séduisante brune ! L’homme en question est son agent Laurent Grégoire, qui évoque leur collaboration au Festival du film de Thessalonique en Grèce.

L’agent français Laurent Grégoire a dirigé cette semaine une masterclass, où il a évoqué la façon dont il est parvenu à lancer la carrière Marion Cotillard, et de la propulser jusqu’à l’Oscar 2008 pour son rôle d’Edith Piaf dans « La Môme ».
Initialement, les producteurs de la Môme espéraient embaucher
Audrey Tautou dont il gère aussi la carrière.

La rencontre a cependant vite tourné au vinaigre lorsque Audrey Tautou a refusé le rôle. Elle avait lancé : « Qui va être intéressé par un film sur Édith Piaf ? ».

Et c’est là qu’il a suggéré le nom de Marion Cotillard, et les producteurs étaient assez réticents, et auraient refusé de la rencontrer.

Laurent Grégoire a cependant présenté des arguments solides pour faire pencher la balance. Et elle a finalement été prise, et a même décroché un Oscar.
«Vous voyez donc quel peut être le rôle d’un agent. Quel rôle stratégique ils peuvent jouer », a-t-il conclu.
Mais ce rôle a failli ruiner son couple avec Guillaume Canet.

Pour être crédible dans en Edith Piaf, la maman de deux enfants s’était mise dans sa peau plusieurs mois avant le début du tournage, confiait de son côté le réalisateur du film, Olivier Dahan.

« Marion n’avait qu’une obsession : être à la hauteur de Piaf, ne pas la décevoir. Il y avait un côté mystique dans sa démarche. Le jour, la nuit, elle l’écoutait en boucle, lui parlait. Elle ne la quittait pas. Marion a même appris à tricoter parce que Piaf tricotait. Entre les prises, elle a réussi à me faire une écharpe… », affirmait à l’époque Olivier Dahan.

Elle a été possédée par le rôle, et a essayé l’exorcisme pour en finir de cette possession.

« J’ai tout essayé. J’ai fait de l’exorcisme avec du sel et du feu. Je suis partie à Bora Bora pour lui échapper. Je suis allée au Machu Picchu au Pérou et j’ai procédé à d’anciennes cérémonies chamaniques pour me purifier avant de réaliser pourquoi je n’arrivais pas à la laisser partir », confiait l’actrice oscarisée; avant de poursuivre : « Elle avait été abandonnée dans son enfance. Sa plus grande peur était d’être seule».

Laisser un commentaire

Close