Alors que Marine Le Pen venait d’être battue par Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, en récoltant 33,9 % des voies, ses soutiens rassemblés au bois de Vincennes ont assisté à une scène plutôt insolite.

Dans la salle du Chalet du lac, peu après 22 heures, la politicienne s’est lancée dans une danse endiablée.

Celle qui a annoncé la transformation de son parti à l’issue de sa défaite s’est en effet ambiancée sur du Jean-Jacques Goldman et du Claude François comme les caméras de Nouvelle Edition propose de le découvrir.