Close
Marine Le Pen s’agace face à Nicolas Demorand, étonnante accusation contre Emmanuel Macron (vidéo)

Marine Le Pen s’agace face à Nicolas Demorand, étonnante accusation contre Emmanuel Macron (vidéo)

Marine Le Pen, la patronne du Rassemblement National, est l’invitée de France Inter, deux jours après les régionales marquées par une abstention record. Elle a récusé l’affirmation selon laquelle elle a houspillé les abstentionnistes. Et elle en profite pour faire un parallèle avec Emmanuel Macron.

Il lui a été reproché par des cadres de son parti.

« Si vous voulez que les choses changent, vous devez voter », avait-elle lâché, à l’issue des résultats du premier tour des régionales.
Et ce 23 juin, dans la matinale de France Inter, la candidate à la présidence de la république a tenu à s’expliquer.

« Je n’ai absolument pas engueulé les électeurs », a-t-elle déclaré, visiblement irritée par une remarque de Nicolas Demorand.
Et elle en profite pour faire un parallèle avec Emmanuel Macron, supposé infantiliser les Français.

« Je ne suis pas Emmanuel Macron, c’est-à-dire que je ne considère pas les Français comme des enfants de 4 ans », dit-elle. Je leur parle parce que ce sont des majeurs responsables et je leur parle comme des électeurs responsables. Et je leur dis la vérité ».

« Je ne vois absolument pas en quoi je les ai tancés », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Close