Close
Le mari de Caroline de Monaco a fait un coma éthylique au mariage de son fils

Le mari de Caroline de Monaco a fait un coma éthylique au mariage de son fils

Ernest-Auguste de Hanovre, l’époux de Caroline de Monaco, a bel et bien connu quelques ennuis de santé en mai dernier, lors du mariage de son fils Christian avec la riche héritière Alessandra de Osma, au Pérou, a fait savoir le journal « Le Soir ».

Le prince de Hanovre serait arrivé avec une heure de retard « veste chiffonnée et le pantalon détrempé » lors de la soirée de mariage, durant laquelle il aurait consommé de grosses quantités d’alcool avec ses amis.

« Ils auraient consommé à foison du pisco sour, un cocktail local, alcool dans lequel ils auraient même fait macérer des feuilles de coca avant de les mâcher » indique le quotidien belge.

Le quotidien confirme une information révélée par l’hebdomadaire allemand Bunte, qui le prétendait à l’époque hospitalisé dans un état grave.

D’après le magazine allemand dont le propos était confirmé par Holà, Ernst August de Hanovre avait été hospitalisé en mai dernier à cause d’une pancréatite, provoquée par une consommation abusive d’alcool.
Certaines rumeurs le prétendaient même inconscient.

Il aurait été hospitalisé juste après son retour du Pérou, où il avait assisté au mariage de son fils cadet, le prince Christian.

France Dimanche rapportait en juillet dernier que Caroline de Monaco s’était portée au secours de son mari qui serait seul au monde, surtout depuis qu’il a été « abandonné » par ses enfants.

Son fils ainé, Ernst-August de Hanovre Jr, avait en effet décidé de se marier avec une styliste russe malgré l’opposition de son père.

Mais sa solitude et son piteux daterait déjà depuis quelques mois. Son épouse craindrait qu’il mette fin à ses jours laisse entendre Bunte, relayé par France Dimanche.

«Coupé du monde, loin de sa famille et de ses amis, Ernst-August, caché derrière les hauts murs de son pavillon de chasse s’enfonce de plus en plus dans la dépression, et n’a comme seuls compagnons que ses chiens », indiquait la publication.





Laisser un commentaire

Close