Close
Marc-Olivier Fogiel : « Depuis que mes filles sont nées, je pleure tous les jours » (photo)

Marc-Olivier Fogiel : « Depuis que mes filles sont nées, je pleure tous les jours » (photo)

Goûter à la paternité a chamboulé radicalement la vie de Marc-Olivier Fogiel, qui comme le rappelle le magazine «Closer » « pleure tous les jours ».

Au printemps 2011, le journaliste star de RTL et son compagnon, le photographe François Roelants, accueillaient la petite Mila, née grâce à une mère porteuse américaine.

Une petite Lily est venue agrandir la petite famille deux ans plus tard.

De ces épisodes marquants, Marc-Olivier Fogiel en parle sur le plateau du magazine «Sept à Huit» sur TF1, où il a par ailleurs évoqué son homosexualité.
«J’ai su très tôt que j’étais homosexuel, dès l’âge de 15 ou 16 ans, raconte Marc-Olivier Fogiel. Ça n’a pas été facile. Même si dans mon univers familial on ne m’a pas rejeté du tout. Mais ce n’était pas une bonne nouvelle. Et pour moi ça voulait dire renoncer à fonder une famille. ».
Et pour fonder une famille, Marc-Olivier Fogiel et son mari ont dans un premier temps songé à l’adoption, mais celle-ci n’est pas autorisée en France. Il fallait le faire en célibataire. Inimaginable.

«Enlever nos deux noms de la boîte aux lettres comme je l’ai vu faire par d’autres, même si je ne juge pas, ce n’était pas possible », avoue celui qui est devenu une éponge émotive depuis la naissance de ses filles.

«Je crois que depuis qu’elles sont nées, je pleure tous les jours. Je ne pleurais pas beaucoup avant. Les émotions de la vie quotidienne, les mots, les petits dessins… Les ‘Je t’aime’, la première fois que je les dépose à l’école (…) Et ça fait beaucoup rire mon mari », a confié Marc-Olivier Fogiel.





Laisser un commentaire

Close