Close
Maëva Coucke, Miss France 2018, accusée de racisme par Gilles Verdez

Maëva Coucke, Miss France 2018, accusée de racisme par Gilles Verdez

Via sa page Twitter, Gilles Verdez, chroniqueur de Touche pas à mon poste sur C8, a accusé Maëva Coucke, Miss France 2018, de racisme.

Il lui reproche d’avoir désigné Alicia Aylies, l’ex Miss France, de « crinière de lionne ».
«Après une blonde, une brune et une miss à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse ? », s’était interrogée la jeune nordiste, peu de temps avant son élection.

Pour Gilles Verdez, cela ne fait aucun doute, il s’agit là de propos racistes. Il va même jusqu’à demander au CSA de lui retirer sa couronne.

«La nouvelle Miss France est donc celle qui a parlé de ‘crinière de lionne’. Et si le CSA lui retirait sa couronne? », s’interroge le journaliste dont le propos est conforté par beaucoup d’internautes.
«Donc la miss France a dit ‘Miss avec la crinière de lionne’ en parlant de la miss précédente et ça ne choque personne ?? Les lionnes n’ont pas de crinières », a commenté une tweeto.

A peine sacrée, Maëva Coucke doit déjà composer avec une polémique. Peu de chance cependant qu’elle y réagisse.





1 comment

  1. Verdez manque d’amour propre

Laisser un commentaire

Close