Close
Luc Besson accusé de viol : Les analyses mettent en cause la version de la plaignante

Luc Besson accusé de viol : Les analyses mettent en cause la version de la plaignante

Les analyses toxicologiques réalisées suite à la plainte pour viol portée contre Luc Besson sont négatives.

Il y a une dizaine de jours, le réalisateur et producteur avait été visé par une plainte pour viol déposée à son encontre par une jeune actrice, Sandrine Van Roy.

«Elle raconte avoir bu une tasse de thé puis s’être sentie mal et perdre connaissance. À son réveil, en fin de soirée, lui seraient revenus en mémoire des attouchements et pénétrations. Luc Besson aurait quitté l’hôtel avant elle, lui laissant une liasse de billets. Elle dit avoir alors quitté les lieux pour se réfugier chez une amie ».

Par l’intermédiaire de son avocat, le réalisateur et producteur de 59 ans avait à l’époque réagi à cette poursuite.

Il disait être « tombé de sa chaise » après avoir eu vent de cette plainte.

«Il reconnaît voir épisodiquement cette comédienne », mais assurait « ne l’avoir jamais ni droguée, ni violée ».

Mais d’après, Le Point, les analyses toxicologiques de la plaignante, qui ont été effectuées via des prélèvements sanguins et capillaires, se sont révélées négatives.

Le laboratoire central de la préfecture de police a outre livré ses analyses toxicologiques. Selon ces dernières, la plaignante « n’aurait ingéré aucune substance (de type GHB) susceptible d’altérer son discernement ».





Laisser un commentaire

Close