Close
Lorie Pester, drame, « on m’a coupé des bouts du tube digestif ».

Lorie Pester, drame, « on m’a coupé des bouts du tube digestif ».

Atteinte d’endométriose, une maladie gynécologique, Lorie ne serait toujours pas tirée d’affaire.

Cette maladie, qui contrarie son désir de maternité et, continue de lui compliquer son quotidien, la star en avait parlé lors de son passage dans l’émission de Daphné Bürki, sur France 2, où elle en a dit un peu plus sur son état.

« On ne sait pas trop d’où vient l’endométriose, et on ne sait pas la guérir, mais on sait la stopper en évitant la propagation en nous donnant une traitement hormonal qui stoppe les règles », a expliqué l’héroïne de la série « Demain nous appartient » sur TF1.

Cette pathologie induit l’infertilité, raison pour laquelle Lorie a pris la décision de congeler ses ovocytes, pratique autorisée en France pour les personnes atteintes du stade le plus sévère de cette maladie.

Ce qui ne serait pas son cas. La ravissante blonde a donc été contrainte de se déplacer en Espagne, où cette pratique « douloureuse » est pratiquée. Elle a souffert le martyre.

« Ce sont des nodules qui peuvent s’attaquer partout et peuvent se propager et attaquer les autres organes. C’est mon cas », a-t-elle précisé. Son chirurgien lui a coupé des « bouts du tube digestif, de l’extérieur de l’utérus ». « J’ai encore des nodules au niveau du diaphragme », a-t-elle regretté.





Laisser un commentaire

Close