Close
Loretta Denaro, aucun geste étrange de Christophe Dominici, leurs derniers moments

Loretta Denaro, aucun geste étrange de Christophe Dominici, leurs derniers moments

En confidence de Paris Match, qui diffuse des superbes photos familiales, Loretta Denaro, la veuve de Christophe Dominici, alimente la thèse de l’accident dans la disparition du père de ses filles. Et c’est aussi l’occasion de livrer quelques anecdotes.

L’ancien champion du rugby a perdu la vie des suites d’une chute d’un bâtiment désaffecté du parc Saint-Closer en région parisienne. Il aurait perdu l’équilibre.
« Quand il est parti ce matin-là, il n’a fait aucun geste étrange, ne m’a lancé aucun regard particulier », a confié Loretta Denaro, la mère de ses filles, Kiara, et Mya.
Des petits moments de leur quotidien ont été rappelés dans Paris Match. De superbes photos confirmant ce bonheur ont été publiées.
« Je l’ai rencontré en 2007, il m’a remarqué dans le métro, il m’a suivie, tout timide, il m’a immédiatement captivé par sa folie, sa folie si romantique », a-t-elle confié, avant de préciser avoir surtout été séduite par son enthousiasme.
Elle se rappelle que peu de temps après leur rencontre, lors d’un match face à l’Italie, le regretté rugbyman lui avait dédié un essai ».

Les qualités de papa de son homme sont aussi été saluées
Christophe Dominici était un papa à l’écoute de ses deux filles avec qui il aimait jouer à la bagarre.

Une petite anecdote est rappelée, récemment, la star du ballon oval s’est essayée à la cuisine, et avait concocté des spaghettis aux palourdes. Le souci, c’est qu’il a oublié de les laver.

« Alors, on a mangé des pâtes sableuses et très croquantes. On a beaucoup ri », se rappelle-t-elle, avant de briser cette image d’un homme désespéré.
« Il était enthousiaste, malicieux, et généreux. C’est cela dont je voudrais que les gens se souviennent », a-t-elle confié.

Laisser un commentaire

Close