Close
Loana n’en veut pas à Phil Storm, qui l’a larguée «Il m’a redonné le goût du bonheur»

Loana n’en veut pas à Phil Storm, qui l’a larguée «Il m’a redonné le goût du bonheur»

Loana brise le silence sur sa rupture avec Phil Storm dans les pages de Gala, assurant que c’est lui qui a pris l’initiative de leur séparation.

« Tout ce que je découvre sur les réseaux sociaux est faux. Avec Phil, nous nous sommes expliqué samedi après-midi par télé­phone, donc j’ai décidé de parler une seule fois de cette rupture et de cette histoire, explique-t-elle. Cette rela­tion est trop belle et impor­tante pour moi. Je ne veux pas que quelqu’un d’autre la raconte ».

«Phil m’a envoyé un texto où il lais­sait entendre qu’il mettait fin à notre rela­tion. C’était selon lui devenu trop compliqué de vivre avec une femme célèbre, de gérer les regards. C’était trop lourd… Moi, j’ai l’ha­bi­tude de compo­ser avec le star système, pas lui. Depuis le début de notre rela­tion, le 3 mars dernier, on avait l’ha­bi­tude de s’écrire plusieurs fois par jour, on se disait tout. Il m’a séduite avec ses mots, précise ensuite Loana. C’était mon écri­vain de cœur. J’avais l’im­pres­sion de le connaître depuis toujours même si on ne vivait pas ensemble».

«Il orga­nise des soirées et habite à Lyon. On était dans notre bulle, rien ne pouvait nous arri­ver. J’avais enfin l’impres­sion d’avoir rencon­tré mon âme sœur. Il était devenu indis­pen­sable à ma vie », poursuit Loana, qui explique qu’après ce texto, elle voulait avoir des explications.

Mais son désormais ex compagnon refusait de prendre ses appels.

«J’étais perdue, je devi­nais que tout était fini entre nous. Alors je lui ai écrit une lettre sur Face­book où je lui avouais qu’il me manquait. Je lui ai d’abord envoyé mercredi en privé avant de la publier en public vendredi car il ne me répon­dait toujours pas et restait silen­cieux. C’était un appel, un désir de savoir. J’ai passé trois jours enfer­mée chez moi en peignoir à attendre un signe, en vain… Je pensais telle­ment que notre couple était invin­cible. J’étais dévas­tée », dit-elle.

Pour autant, elle n’en veut pas à Phil qui restera un ami. « Il m’a redonné le goût du bonheur alors je lui dis merci », assure la jolie blonde.

Laisser un commentaire

Close