Close
Loana « frôlait » le coma éthylique selon Eryl Prayer

Loana « frôlait » le coma éthylique selon Eryl Prayer

Loana est victime de profiteurs selon son meilleur ami, Eryl Prayer, le sosie officiel de Elvis, qui lui avait sauvée la vie au début de l’année.

Cité par l’Obsession du Nouvel Observateur, cet homme qui se définit comme le grand frère de la starlette de la télé-réalité, admise au début de la semaine dans une institution psychiatrique où elle se repose, a porté plainte contre des profiteurs, devant le commissariat de Vanves dans la région parisienne.

Trois hommes âgés de 25 à 26 ans auraient squatté l’appartement parisien de Loana et « ont profité de la situation pour venir s’installer chez elle »
« Lorsqu’elle m’a parlé d’eux, j’étais dans le sud de la France et elle m’a raconté qu’elle les avait rencontrés trois jours auparavant dans la rue. Ils l’avaient alors invitée à une fête d’anniversaire, le samedi suivant. Or le week-end venu, je n’ai plus eu de nouvelles d’elle : ni coup de fil, ni SMS.. », fait-il savoir.
Et Eryl Prayer très proche de l’ex lofteuse reconnait avoir été très inquiét pour son amie.
«  Un des amis de Loana est passé chez elle et m’a dit qu’elle allait bien. Mais en fait, il cherchait à me préserver, moi-même ayant un proche avec des soucis de santé. Puis, un autre ami est passé la voir. Et là, il m’a avoué qu’il avait trouvé Loana dans un sale état, visiblement ivre, alors que des mecs squattaient chez elle», explique-t-il.
Un ami policier a été appelé à la rescousse. Deux des trois hommes avaient déjà quitté l’appartement de Loana.
« mais celui qui était resté pour s’expliquer continuait à assurer « Lolo va très bien », alors que, conduite à l’hôpital, elle avait un taux d’alcoolémie qui frôlait le coma éthylique », indique-t-il.
Le Sosie de Elvis explique ensuite avoir tenté de récupérer 400 euros prêtés par Loana à ces gens.
« Sans compter la carte de crédit qu’elle leur avait confiée, avec le code… pour faire des courses ! », confie-t-il.
Depuis son intervention, l’ami de Loana est visée par des menaces.
Et d’assurer avoir déjà conseillé à Loana de tout quitter. Revendre son appartement parisien et de s’installer dans le Sud de la France et « d’ouvrir sa boutique de fringues et de rester ainsi à l’abri ».
Mais la jeune femme refuse cependant de quitter les feux des projecteurs.





Laisser un commentaire

Close