Levothyrox – Anny Duperey pense que « le ministère de la Santé couvre quelque chose »

Au micro de RTL, Anny Duperey, porte-parole des victimes du Levothyrox, a ciblé le ministre de la santé qu’elle accuse de cacher des choses.

«Il y a réellement un scandale sanitaire autour de ce médicament. Je ne sais pas quelle magouille il y a derrière, mais on veut fourguer ça aux Français, alors que c’est ni en Allemagne, ni en Espagne, ni en Italie, a-t-elle lancé. Le ministère couvre quelque chose pour insister à ce point-là dans le déni. Il y a quelque chose et ça va devenir dramatique. Il va y avoir d’autres victimes ».

L’actrice est mobilisée contre la nouvelle formule de ce médicament contre la thyroïde.

Et elle a profité de l’occasion pour exhorter la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, « d’arrêter de nier la souffrance de milliers de personnes ».

«Ça devient ridicule et dramatique », s’est-elle emportée. L’actrice de 70 ans a indiqué que c’est « en lisant une pétition » qu’elle a compris les causes de ses maux de tête et de ses vertiges.

La ministre a écouté sa requête. L’ancienne formule de ce médicament sera commercialisé dans une quinzaine de jours.





Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales