Close
Le frère de Valérie Trierweiler « se lâche » sur François Hollande

Le frère de Valérie Trierweiler « se lâche » sur François Hollande

Si Valérie Trierweiler n’a pas pris la peine de balancer sur François Hollande, son frère William Massonneau, s’est fait une joie de le faire dans les colonnes de « Vanity Fair ».

C’est fin janvier que le président de la république a confirmé sa séparation avec la journaliste de « Paris Match », quelques semaines après la révélation par « Closer » de sa supposée liaison avec Julie Gayet.

En attendant l’éventuel déballage de l’ex première dame, son frère aîné brise le silence dans les colonnes de la version espagnole de « Vanity Fair », où il déplore le comportement du chef de l’État.

« Ce qu’a fait François Hollande est quelque chose de brutal, cela va au-delà de la trahison » regrette cet ingénieur avant de poursuivre : « La relation entre ma sœur et Hollande a été influencée par les événements politiques. Ils n’étaient pas Valérie et François. Ils étaient le Président et la première dame ».

Du chef de l’État, la frère de Valérie Trierweiler dresse un portrait sombre, affirmant être dépassé par sa « capacité à mener des vies parallèles ».

« Son pouvoir de séduction est immense », a indiqué William Massonneau, qui raconte ensuite le déroulement d’un repas organisé à l’occasion des fêtes de fin d’année.

« Nous avons pris un repas chez moi. Ma mère, mes frères, des neveux, Valérie et lui. Nous sommes une famille grande et unie », dit-il. « Les chiffres du chômage allaient être publiés et ils n’étaient pas bons. Hollande savait que cela affecterait son image, qui était déjà très affaiblie », se rappelle-t-il avant de poursuivre : « Malgré cela, il était sympathique et agréable avec tout le monde ».





Laisser un commentaire

Close