Close
Laurent Ruquier s’agace contre la télé et la radio – des gens payés pour avoir le droit mourir

Laurent Ruquier s’agace contre la télé et la radio – des gens payés pour avoir le droit mourir

Au micro de RTL, dans le cadre de l’émission de On refait la télé, présentée par Jade et Éric Dussart, Laurent Ruquier s’emporte contre les décisions des chaines et des radios durant cette crise sanitaire, celle de payer des intermittents de spectacles pour faire partie du public.

«L’on paie pour avoir le droit de mourir », a déploré l’animateur de France 2 et de RTL, actuellement en pleine promotion de son dernier livre, « Finement con ».

«Quand je râle, je ne râle pas pour moi car je suis un privilégié qui fait de la radio, qui fait de la télé, même si c’est un peu plus difficile de faire les Grosses Têtes sans public pendant des mois et des mois, on en avait marre », commence dans un premier temps l’animateur «On est en direct ! », déplorant ensuite que les chaînes et les stations de radios paient des gens pour faire partie du public. À ses yeux, il s’agit d’une absurdité.

« Et là, on a sept personnes qui sont des intermittents du spectacle et qui sont payés pour venir dans la salle nous aider et nous encourager », a-t-il indiqué. Et c’est le cas sur les plateaux de télé actuellement. Cela va sûrement cesser le 19 mai prochain mais jusqu’à présent, les gens que vous voyez à la télévision sont payés pour être dans le public. Est-ce que vous trouvez ça logique ? Est-ce qu’il n’est pas absurde de dire : « puisqu’on vous paie, vous avez le droit de mourir ». C’est ça en gros ! ».

« Qu’elle est la différence entre installer un vrai public qui aurait envie de voir une émission de télé ou de payer des gens ? », s’interroge-t-il.

Les chaines de télévision et les stations de radios voudraient sans doute aider les intermittents qui sont dans l’impossibilité d’exercer leur métier à cause de la crise sanitaire, une façon indirecte de les aider à traverser cette phase délicate.

Laisser un commentaire

Close