Close
Laura Smet, inanimée dans une église, drogue, trouble révélation

Laura Smet, inanimée dans une église, drogue, trouble révélation

Si Laura Smet est aujourd’hui au top et apaisée, il n’en pas toujours été ainsi. Son passé trouble a été déterré par un magazine.

Télé Magazine met à l’honneur la fille de Johnny Hallyday, occasion de rappeler que son adolescence n’a pas été facile. Elle a été confrontée de terribles épreuves.

«Si elle continue à tourner, sa flamme intérieure se consume : en 2007, elle séjourne en hôpital psychiatrique », rapporte dans un premier temps l’hebdomadaire.

Et trois ans plus tard, c’était pire. Laura Smet était retrouvée inanimée à l’église Saint-Germain-des-Prés.
Aucune précision n’avait été livrée à l’époque. Certaines sources évoquaient une overdose.

« En 2012, elle est interpellée en état d’ébriété dans une rue de Paris », poursuit la publication.
Closer affirmait qu’elle se baladait dénudée. Elle aurait consommé du GHB, drogue de synthèse connue pour ses propriétés sédatives et amnésiantes.
Cette drogue que la fille du taulier évoquait lors d’un interview est tristement célèbre sous le nom de « drogue du viol».

«Une période de turbulences qui se conjugue désormais au passé grâce au l’affection conjuguée de Raphaël et du public», précise la publication.
Laura Smet est actuellement en plein tournage de ‘La Garçonne’, une mi-série pour France 2 dans laquelle elle endosse le rôle d’un flic.





Laisser un commentaire

Close