Close
Laura Smet, immense tristesse – Cet endroit qu’elle ne supporte plus depuis le décès de Johnny

Laura Smet, immense tristesse – Cet endroit qu’elle ne supporte plus depuis le décès de Johnny

A l’affiche de la pièce de théâtre Le Principe d’incertitude à partir du 22 septembre, Laura Smet s’est livrée lors d’un entretien accordé aux Échos, où elle évoque Paris, une ville qu’elle ne supporte plus depuis le décès de son père, Johnny Depp.

« Depuis que mon père est mort, je n’aime plus Paris, je ne sais pas à quoi c’est dû, elle me rend triste cette ville », a confié l’actrice de 38 ans, maman du petit Léo, né de sa relation avec Raphaël.
Et à l’actrice d’ajouter : « Ce qui n’est pas le cas lorsque je suis face à la mer ».

Depuis la naissance de son fils, la séduisante blonde a posé ses valises Cap Ferret.

Elle a été immortalisée sur place cet été par le magazine Paris Match.
Sa seconde grossesse a été alimentée.

Du Cap Ferret, dans le sud-ouest de la France, Laura Smet en avait parlé dans un entretien accordé à Version Femina, le 21 août dernier.

« Cet endroit, c’est mon univers, mon refuge, mon paradis. La maison est en bois et j’ai l’impression de vivre dans le ventre d’un arbre », a-t-elle indiqué. Et de poursuivre : « Ma première chienne est enterrée dans mon jardin, c’est la gardienne de la maison, ça me rassure. Je suis contente de pouvoir offrir ça à mon fils, de couper un peu avec l’hyperconsommation parisienne ».

Laisser un commentaire

Close