Close
Laeticia Hallyday face à une épreuve, ses intérêts confiés à une banque d’un paradis fiscal ?

Laeticia Hallyday face à une épreuve, ses intérêts confiés à une banque d’un paradis fiscal ?

Maintenant qu’elle a été abandonnée par son banquier, «Bank Ok America », qui gérait l’héritage de Johnny, Laeticia Hallyday devra désormais choisir une autre banque tout en évitant de confier la gestion de ses affaires à une banque officiant dans les paradis fiscaux.

C’est le conseil délivré par « France Dimanche », qui rappelle dans son édition du 30 novembre que la veuve du taulier fait face à une situation compliquée, confirmant ainsi le propos du magazine « Voici ».
Elle doit désigner un nouveau trustee suite à l’abandon du « Bank Of America », qui craint d’être visé par une enquête des autorités françaises.

Celle qui rendra hommage à Johnny Hallyday ce 5 décembre devra désigner une institution pour s’occuper de ce « coffre fort » regroupant l’essentiel du patrimoine du rockeur disparu.
Mais elle doit éviter de « se tourner vers des établissements domiciliés dans les paradis fiscaux ou dans les pays de l’Europe de l’Est, dans lesquels l’argent n’a pas d’odeur, juste une valeur ».

En tout cas cette épreuve à laquelle Laeticia doit faire face, intervient avant que le TGI de Nanterre ne décide le 29 mars prochain si c’est le droit californien ou français qui doit s’appliquer.
Elle aurait le temps de se refaire une santé.





Laisser un commentaire

Close