Close
Karine Le Marchand, grossophobie, elle règle ses compte chez Anne-Elisabeth Lemoine

Karine Le Marchand, grossophobie, elle règle ses compte chez Anne-Elisabeth Lemoine

Visée par les critiques en raison de sa nouvelle émission sur M6, Opération Renaissance, qu’elle proposera ce soir, Karine Le Marchand aura l’occasion d’y répondre.

La complice de Stéphane Plaza est en effet l’invité de C à vous, présentée par Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, occasion de répliquer aux accusations de de grossophobie portée contre elle sur les réseaux sociaux en raison de sa nouvelle émission. Une pétition relayée par Médiapart a même été signée par des milliers de personnes.

Karine Le Marchand a déjà répondu aux attaques dans « Le Parisien ».

«Lorsque nous avons lancé L’amour est dans le pré, les gens disaient que l’on se moquait des agriculteurs. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je préfère dénoncer quelque chose et faire évoluer le regard des gens plutôt que de ne rien faire par peur des polémiques. Je ressors grandie humainement de cette aventure avec une tout autre opinion sur l’obésité », avait-elle déjà lancé.
Et sur Europe 1, la séduisante brune est revenue à la charge.
«Quand on perd beaucoup de poids en quelques mois, ça a des conséquences sur la peau. Et on a des gens qui, habillés, une silhouette assez mince, mais qui, déshabillés, se détestent. Cette personne m’a fait lire des lettres de ses patients et tous parlaient de renaissance. Ça m’a fait tilt », a-t-elle expliqué, précisant que son objectifs est de mettre en lumière la souffrance des obèses.
« Ils ne sont pas représentés à la télé, à la radio, au cinéma, déplore l’animatrice. Ou si peu. Mais tout le monde a son avis sur la perte de poids. Ça génère des milliards d’euros. », a-t-elle indiqué.

Laisser un commentaire

Close