Close
Karine Ferri, grossesse tardive, un traitement lourd – le moral touché

Karine Ferri, grossesse tardive, un traitement lourd – le moral touché

Même si Karine Ferri ne livre pas sur le traitement de fertilité pour les grossesses tardives, évoquée par le magazine Closer, une personnalité qui a reçu le même traitement, fait état d’un épuisement et une prise de poids. Il s’agit de Kourtney Kardashian.

« Dans son fol espoir de mener une troisième grossesse à terme », la femme de Yoann Gourcuff serait « suivie de très près par des spécialistes des accouchements tardifs », rapportait le magazine Closer fin novembre.

«  Repos maximum, régime alimentaire sans trop de sucre ni trop de gras, examens réguliers, Karine ne laisse rien au hasard. Et pour se donner de la force et de l’énergie positive, elle peut se remémorer ses deux premières grossesses, un temps de plénitude absolue », précisait la publication.

«Cela se voit, je ne peux pas le cacher. Je vis actuellement un immense bonheur, un moment intense et merveilleux”, confiait-elle dans Télé Star en 2018, à quelques jours de la naissance de Claudia, son second enfant. Elle est aussi la maman d’un petit Maël.
L’animatrice de TF1, qui parait enceinte, ne s’est pas exprimée à ce sujet.
En revanche, Kourtney Kardashian qui a suivi le même traitement a brisé le silence à ce sujet. Ce n’est pas évident.

« Évidemment, mon corps a changé. Mais c’est à cause de toutes les hormones que les docteurs me mettent », a-t-elle confié dans sa télé-réalité. «Cela fait huit mois que je fais des traitements et cela m’a vraiment impactée moralement et physiquement. J’ai eu besoin de temps pour me sentir bien et accepter les changements ».
Et finalement, une grande décision est prise, celle d’arrêter le traitement.
«  Pour tous ceux qui traversent cette épreuve, ça s’améliore ! », dit-elle.

Laisser un commentaire

Close