Close
Julie Gayet visée par une enquête parlementaire ?

Julie Gayet visée par une enquête parlementaire ?

Serge July, cofondateur du quotidien Libération, était de passage sur le plateau de Soir 3, nouvelle étape de la promotion de son livre ‘Dictionnaire amoureux du journalisme’, une belle opportunité de revenir sur la dernière édition de ‘Closer’ consacrée à Julie Gayet.

Dans son édition du 13 février, le magazine people nous apprend que les moindres mouvements de la comédienne de 42 ans sont surveillés à la loupe par un garde du corps, fonctionnaire, qui a ‘véhiculé’, l’actrice-productrice jusqu’à Rennes, pour les besoins d’un tournage.

‘Ce trajet a-t-il été rémunéré par des fonds publics ?’, s’interroge tout d’abord le magazine people, avant de se demander un peu plus loin s’il est grand temps pour la comédienne d’officialiser sa relation avec le chef de l’État, ébruitée il y a tout juste un an.

Serge July revient sur cette affaire, en rappelant tout d’abord son attachement au principe de respect de la vie privée pour les hommes politiques, avant de se demander si dans le cas de Julie Gayet, les deniers de l’Etat ont été engagés ?

‘La distinction entre vie privée et vie publique, qu’on soit président ou qu’on soit un simple quidam est essentielle. Julie Gayet en train de dîner au restaurant avec François Hollande ce n’est pas une information’, glisse-t-il tout d’abord.

‘Je n’ai aucune envie de publier ça. Quand les fonds de l’État sont engagés, je trouve que cette question devrait être examinée par une commission spéciale du Parlement qui jugerait si c’est un abus au niveau des biens de l’État. Sinon je souhaite à Julie Gayet qu’elle ne devienne jamais première dame de France, un statut qui est un héritage monarchique’, a conclu le journaliste.

Laisser un commentaire

Close