Close
Julie Gayet évite la chambre de Valérie Trierweiler à l’Elysée

Julie Gayet évite la chambre de Valérie Trierweiler à l’Elysée

Même si Julie Gayet a pris ses aises à l’Elysée, où elle se rendrait jusqu’à trois fois par semaine, elle n’est pas encore première-dame, et ne compte pas le devenir de sitôt.

La comédienne de 42 ans est à l’honneur dans les colonnes de ‘France Dimanche’, qui revient longuement dans son édition du 30 janvier sur la nature de sa relation avec François Hollande, auquel elle rend souvent visite, un an tout juste après la révélation de leur idylle par ‘Closer’.

Et même si Julie Gayet est à l’aise, elle n’aurait aucune intention de devenir première dame.
‘Reine peut-être, mais pas encore première-dame. Ainsi, la compagne de François Hollande ne se rend jamais au rez-de-chaussées avec une vue sur le jardin, qu’occupaient Carla Bruni et Valérie Trierweiler’, rapporte l’hebdomadaire, avant de confirmer que les appartements occupés à l’époque par Valérie Trierweiler et Carla Bruni ‘sont restés vides’.

‘Julie Gayet travaille de chez elle’, précise la publication. D’après France Dimanche, ‘cette installation’ et les visites régulières de l’actrice ‘n’est en rien synonyme d’une officialisation’.

‘Elle veut garder son indépendance et veut poursuivre son métier avec le moins de pression possible’, glisse le magazine people, qui met ainsi en doute une allégation de VSD, qui prétendait en décembre dernier que 2015 sera synonyme d’une officialisation de l’idylle présidentielle.

Laisser un commentaire

Close