Close
Julie Delpy, pire cauchemar, « son fils Kidnappé »

Julie Delpy, pire cauchemar, « son fils Kidnappé »

Julie Delpy qui fait son grand retour sur grand écran avec « My Zoé », son septième film en tant que réalisatrice, a vécu un véritable cauchemar. Son fils aurait été kidnappé.

Cet épisode dramatique est relaté dans le dernier numéro de Ici Paris, qui prend les confidences livrées par l’actrice et réalisatrice dans les colonnes de Télérama, où elle évoquait notamment sa séparation avec le père de son fils Léo (12 ans), le compositeur Marc Streitenfeld.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne prend pas de gants.
«Ma séparation d’avec le père de mon fils et ma bataille pour en obtenir la garde ont été aussi violentes que la mort de ma mère », a-t-elle indiqué.

Et de poursuivre : « J’ai envie de raconter ce moment où, dans le système de revanche et de haine dans lequel peuvent entrer les parents qui se séparent, l’enfant disparait ». Cet épisode, elle le raconte dans son film, en salle depuis le 30 juin.

Elle a écrit ce livre au moment de sa séparation avec son mari. « Il a été décidé que mon fils serait en garde partagée et j’ai eu le sentiment que son père me le kidnappait. Légalement évidemment ».

« J’ai eu l’impression de couper mon enfant en deux, ce qui m’a fait penser à l’histoire du roi Salomon », explique Julie Delpy. Quand les parents se séparent, ils doivent chacune réinventer leur enfants, qu’ils éduqueront seul la moitié du temps. Celui qu’ils avaient élevé à deux a disparu ».

Laisser un commentaire

Close