Close
Johnny Hally­day «Et si on lui foutait la paix?? ». Son poste Jean-Marie Perier pousse une gueulante

Johnny Hally­day «Et si on lui foutait la paix?? ». Son poste Jean-Marie Perier pousse une gueulante

Dans une tribune publiée sur son blog, Jean-Marie Périer, photo­graphe des années yéyés, a rendu un vibrant hommage à Johnny Hally­day et au combat que celui-ci menait contre le cancer des poumons depuis un an.

Dans cette tribune inti­tu­lée « Et si on lui foutait la paix?? », le photographe demande à ce que la dignité de Johnny Hallyday soit respectée.

« Car il faut savoir que depuis quinze jours l’ir­ré­prés­sible fréné­sie des médias natio­naux est à nouveau à son comble. C’est le jeu, tous les jour­naux se préparent “ au cas où “. Cette règle que l’on peut juger funeste existe dans la presse depuis la nuit des temps. Quand les foules adorent un artiste, elles se préparent toujours à le regret­ter», écrit-il.

«Je n’ai aucune nouvelle à vous donner et même si j’en avais je ne les donne­rais pas. Depuis quelques années, parce que je vis dans l’Avey­ron et lui un peu partout, Jojo et moi nous corres­pon­dons par mail. Le dernier message que j’ai reçu de lui date de quelques semaines et vu la situa­tion je fus assez surpris qu’il prenne le temps de m’en­voyer une lettre aussi gentille. C’est sans doute la plus grande qualité de cet ami-là, il n’a jamais changé. Dans sa tête il est exac­te­ment le même que le jeune homme de dix-neuf ans que j’ai rencon­tré en 1962».

« Depuis quinze jours, je reçois des messages de gens des médias me deman­dant de parler de Johnny. Inutile d’in­sis­ter. Ne comp­tez pas sur moi pour aller faire le beau dans le poste si mon ami dispa­rait. Et si par malheur ça arrive, sachez que les inter­views qui paraî­tront sans doute seront tous anciens»

Laisser un commentaire

Close