Close
Johnny Depp – enquête pour parjure, Amber Heard risque 14 ans de prison

Johnny Depp – enquête pour parjure, Amber Heard risque 14 ans de prison

Après sa défaite contre Johnny Depp, qui l’avait accusé de diffamation et auquel elle doit verser 8,5 millions, Amber Heard fait face à d’autres ennuis. Elle risque la prison en Australie.

En 2015, peu de temps après leur mariage, Johnny Depp et Amber Heard étaient accusés d’avoir fait rentrer illégalement sur le territoire australien leurs chiens.

Les animaux n’avaient pas été soumis à la quarantaine imposée par la législation locale.
Le couple avait à l’époque été contraint de présenter ses excuses.
«J’ai le sentiment qu’on va éviter l’Australie à partir de maintenant, autant qu’on le peut, merci à certains politiciens sur place », lançait Amber Heard arrogante. « J’imagine que tout le monde a envie d’avoir son quart d’heure de gloire, même certains membres officiels du gouvernement ».

Et les autorités australiennes viennent de se rappeler aux souvenirs de l’actrice américaine de 36 ans.

L’ex-femme de Johnny Depp est en effet visée par une plainte pour parjure, rapporte Entertainment Today Canada, qui fait état de cette décision du porte-parole du ministère australien de l’Agriculture, de l’Eau et de l’Environnement.

Le ministère suggère qu’Amber Heard a menti sur les circonstances d’introduction de ses animaux en Australie, en se basant que ses confidences livrées dans le cadre du procès opposant Johnny Depp au tabloïd britannique The Sun.

Le parjure est passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 14 ans dans ce pays.

Laisser un commentaire

Close