Close
Joey Starr condamné à 15 jours de prison en sursis

Joey Starr condamné à 15 jours de prison en sursis

Joey Starr vient d’être condamné à une peine de 15 jours de prison avec sursis, après s’être emporté contre la police belge.
Le rappeur et comédien aurait pu éviter ce procès s’il avait payé à temps une amende de 750 euros.

Les faits reprochés au comédien remontent à 2012. Il avait été arrêté pour « faits de rébellion » par la police belge, lors d’une sortie très animée à Liège.
A l’époque, Joey Starr avait accusé les forces de l’ordre de l’avoir agressé.

‘J’ai déjà reçu des coups, mais comme ça, jamais, même de la police française, avait-il confié. J’étais menotté, je ne pouvais pas réagir. Mais ils me criaient quand même de ne pas bouger et me frap­paient?! ».

Ce propos avait été démenti par la police belge. ‘Les coups au visage, il se les est faits tout seul lorsqu’il se frap­pait la tête contre une vitre en plexi­glas au commis­sa­riat’, indiquaient les forces de l’ordre dont les propos ont été confirmés par une vidéo.

Trois ans après les faits, l’ex leader de NTM vient d’en finir de cette histoire.

Il a été condamné à une peine de 15 jours de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Liège.
L’artiste doit également payer une amende de 300 euros.

Laisser un commentaire

Close