Close
Jenifer – sa vie est un enfer – rassurante, la chanteuse brise le silence

Jenifer – sa vie est un enfer – rassurante, la chanteuse brise le silence

Jenifer fait la Une de Ici Paris qui affirme que sa vie est un enfer, et qu’elle est en danger au quotidien. Dans un entretien, elle apparait au top, et son état est rassurant. La star ne semble pas si tourmentée.
Ici Paris affirme la maman de trois enfants fragilisée par une addiction à la cigarette.

Pour l’occasion, les explications livrées sur Europe 1 par le médecin et chercheur au CHU de Lille, Philippe Amouyel, ont été reprises.

«Pour protéger son cœur, rien ne vaut l’activité physique. Pas besoin d’être un sportif olympique : un temps de marche quotidien entretient déjà la machine », explique ce spécialiste.

Cette mise en garde ne serait cependant pas respectée par la chanteuse qui parlerait à 39 ans, se considérait déjà comme une vieille dame.
«Je suis moins dans la séduction, plus dans l’acceptation, des rides sur mon visage, de mon corps qui vieillit. Je suis devenue indulgente avec mon image dans le miroir », a-t-elle déclaré.
« Entre les tournées, les émissions, les interviews, les déplacements, son corps sont forcément mis à mal, il viendra peut-être rappeler un jour à la chanteuse qu’il ne fallait pas le négliger… Souhaitons-lui d’en prendre conscience avant », a insisté la publication.

Mais dans une prise de parole auprès de Konbini, dans le cadre de la promotion de son neuvième album, elle ne semble pas si fragilisée.
Elle ne répond pas à ces rumeurs sur sa santé, en revanche, elle évoque la nouvelle promotion de la Star Academy, de retour sur TF1.

« La saison 1, c’était en 2001 (…) On était beaucoup plus amateurs puisqu’il n’y avait pas eu tous ces télé-crochets, il n’y avait rien encore. J’étais pas dans ce truc à me dire : ‘Comment je vais me comporter ?’ À me poser des questions », explique-t-elle. «Maintenant ils font vachement attention à comment ils se présentent, ils ont vachement d’audace, vachement d’assurance sur scène, ils jouent déjà avec les caméras (…) mais nous c’était pas ça ».

Laisser un commentaire

Close