Très fragilisé par les critiques suite à son coup de gueule contre la dégradation des statues, Jean-Pierre Pernaut a reçu le soutien de Brigitte Macron. Elle ouvre son cœur à ce sujet.

Le 4 juin dernier, le pape du JT de TF1 avait déploré dans le cadre de son JT la dégradation de la statue de Colbert installée devant l’Assemblée nationale, en marge d’une manifestation contre le racisme.
Le reproche à ce ministre de Louis XVI est d’avoir initié le Code Noir en 1685.
« Négrophobie d’État », était-il inscrit sur l’édifice.

Cette démarche hostile n’a pas été appréciée par Jean-Pierre Pernaut, qui est allé de sa charge.

« Figure de notre Histoire, ministre de Louis XIV. Certains lui reprochent, 350 ans après, d’avoir légiféré l’esclavage à cette époque », a lancé le mari de Nathalie Marquay, qui a aussi chargé celles et ceux qui dégradé un buste de Christophe Colomb à Rouen.

Si le journaliste a reçu énormément de soutien, des critiques ont été déplorées sur les réseaux sociaux.
En tout cas, Brigitte Macron lui a apporté son soutien.
« Le passé est là. Il ne faut surtout pas le réécrire ou le tuer comme on est en train de le faire avec les statues », a-t-elle expliqué lors d’un entretien accordé à France 2. Même si c’est quelque chose qui ne nous plaît pas. Il est là, donc on doit accepter l’Histoire ».