Close
Jean-Pierre Pernaut, glaçant aveu, « si j’attrape le Covid, je crève »

Jean-Pierre Pernaut, glaçant aveu, « si j’attrape le Covid, je crève »

Très fragilisé par son combat contre le cancer de la prostate qui lui a compliqué la vie durant plusieurs mois, Jean-Pierre Pernaut craindrait plus que tout d’attraper le Covid, ce fichu virus qui a fait une entrée sournoise dans nos vies. Il a préféré quitter « son trône » pour éviter le pire.

C’est le propos du magazine France Dimanche, qui revient sur les coulisses de l’annonce du départ de Jean-Pierre Pernaut du 13 heures de TF1 avant la fin de l’année. Il sera remplacé début janvier par Marie-Sophie Lacarrau, qui quitte France 2.

« J’ai 70 ans maintenant, j’ai eu peur évidemment de la maladie », avait-il confié, en parlant de sa décision de rester confiné à son domicile durant la crise sanitaire. Il a été remplacé par Jacques Legros.

Et durant cette période délicate, au cours de laquelle il aurait subi une opération, il n’aurait cessé de lancer à son entourage « une phrase » qui fait froid dans le dos » : « Si j’attrape le Covid, je crève ».

Ses propos, Jean-Pierre Pernaut les précise en toute transparence.
« Il se trouve que je suis fumeur, pas peur de la mort, on va tous mourir, c’est pour ça que je n’ai jamais eu de plan de carrière », a confié le mari de Nathalie Marquay. Je ne fixe pas de date, on ne sait pas ce qu’il se passe. Mais avec le coronavirus, j’ai fait attention. On s’est complètement enfermés ».

Laisser un commentaire

Close