Close
Jean-Pierre Pernaut en soins intensifs, cette décision radicale prise

Jean-Pierre Pernaut en soins intensifs, cette décision radicale prise

Après avoir gardé le silence durant plusieurs mois, Jean-Pierre Pernaut se laisse aller à quelques confidences sur sa bataille contre le cancer. Il a été placé en soins intensifs. Il a par ailleurs arrêté du jour au lendemin.

C’est dans le cadre d’un documentaire qui sera diffusé le 9 décembre sur C8. Des extraits ont été publiés par « Le Parisien ».

« Pendant des années, on m’a dit Arrête de fumer, arrête de fumer. J’ai fumé beaucoup », a reconnu le mari de Nathalie Marquay, qui fait face à un cancer des poumons, deux ans après avoir terrassé un cancer de la prostate.

Il qualifie l’abominable crabe de « petite maladie qui arrive aux personnes qui fument ».

« C’est la première fois que j’en parle », a déclaré l’ancien pape du 13 heures de TF1, conscient que ce type de cancer est bien plus grave que celui de la prostate.
« Quand j’ai dit que j’avais un cancer de la prostate, les gens m’ont dit : Ah, toi aussi ? Et quand j’ai dit que j’avais un cancer des poumons : Oh merde », déplore Jean-Pierre Pernaut, qui a arrêté de fumer après le diagnostic de cette maladie.
Le journaliste de TF1 ne s’est même pas rendu compte d’avoir arrêté de fumer.
«  Je n’ai plus fumé une cigarette depuis le 5 juillet. Je n’ai pas mis de patch. Le tabac ne me manque pas », se réjouit celui qui a pris trois kilos en trois mois.
«  Promis, je vais faire de la gym », plaisante-t-il, avant d’évoquer son placement en soins intensifs et les dessous de son opération.
« On écarte les côtes, on ouvre les poumons, on prend le lobe où il y a la tumeur, on analyse si elle a dépassé, s’il y a des métastases… ».

Laisser un commentaire

Close