Close
Jean-Paul Belmondo, son refuge à Antigua dévoilé, son immense regret avant sa mort (photo)

Jean-Paul Belmondo, son refuge à Antigua dévoilé, son immense regret avant sa mort (photo)

S’il est une chose que Jean-Paul Belmondo aurait regretté, ce serait ne pas avoir été confiné dans immense domaine à Antigua, au nord de la Guadeloupe. Une photo a été publiée par le magazine France Dimanche. Il se pourrait qu’il soit enterré place.

C’est le 6 septembre que l’acteur légendaire a perdu la vie à l’âge de 88 ans. Il était fragilisé ces derniers mois.

Et dès le 9 septembre, un hommage national lui sera rendu aux Invalides, a annoncé l’Élysée.

Emmanuel Macron lui a d’ailleurs rendu hommage.

« Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous. », a commenté le président de la république.

Quelques mois plus tôt, il était à l’honneur dans France Dimanche, qui faisait état de l’un de ses regrets, celui de ne pas avoir été confiné dans son immense demeure à Antigua, aux Antilles. Une photo de ce coin de paradis a été dévoilée.

Il s’y serait réfugié lorsqu’il a été victime d’un AVC.

« J’étais tellement hésitant à chercher mes mots tout le temps. C’est mon père qui m’a donné la force de m’en sortir, même s’il n’était plus là. Il disait toujours : « Les ennuis, on les surmonte », avait-il confié.

« Mon père était patient, toujours calme. Je me rappelle cet instant merveilleux, à 5 ou 6 ans, quand il modelait mon buste. Je voulais être acteur tout jeune, mais je n’osais pas le dire. À l’école, je n’ai rien foutu », s’était-il souvenu. « Quand j’ai répondu acteur, il était très content ».

Laisser un commentaire

Close