Close
Jean-Michel Maire entendu par la police pour son bisou forcé dans TPMP

Jean-Michel Maire entendu par la police pour son bisou forcé dans TPMP

D’après Closer, Jean-Michel Maire a été entendu par la police ce 26 mars après un dépôt de plainte de Soraya Riffi, le sosie de Kim Kardashian, dont il avait embrassé la poitrine sans son consentement.

Le chroniqueur de TMPM s’était déjà excusé pour son geste.

«C’est vrai que ça m’a blessé… surtout la violence des mots. Mes proches savent que je crois respecter les femmes autant que je peux. Que je suis un gros lourd, ça je l’avoue aisément. Parfois je dépasse les bornes dans cette lourdeur et ça peut devenir un geste déplacé. Si ce geste a été déplacé comme j’ai cru le comprendre, je m’en excuse’, expliquait-il.

‘Je comprends très bien que des gens aient pu être choqués par ce geste. Sur le moment, c’est vrai que dans l’emballement du show, je n’ai pas saisi la portée de la chose. Après, le terme d’agression m’a énormément choqué », ajoutait Jean-Michel Maire.

Soraya Riffi expliquait à l’époque Slate avoir reçu les excuses de Jean-Michel Maire et s’en réjouissait.

« Il m’a dit qu’il avait plein de problème depuis, dans sa famille et dans son travail, que sa fille ne voulait pas retourner à l’école, de peur qu’on traite son père de pervers. Je lui ai dit que je porterai pas plainte contre lui, que je ne voulais pas lui prendre de l’argent ni briser sa carrière. Il m’a dit qu’il ne m’appelait pas pour ça, il voulait juste savoir comment j’allais».

Jusqu’à cette convocation de la police, on ignorait qu’une plainte a été déposée.

Laisser un commentaire

Close